Informations commune d'Arras-en-Lavedan
Hautes-Pyrénées
département 65.



00036426
copyrightdepot.com






 

détails Observations
Circonscription 2 ème circonscription.
Arrondissement Argelès-Gazost.
Canton Aucun.
Gendarmerie compétente Aucun.
Code Postal 65400
Code INSEE 65 1 03 029
Ancien nom Arras-en-Lavedan attesté dès 1025.
Étymologie Arras-en-Lavedan dont la base est "Kar/gar"
souvent réduit à "ar"
d'où l'on voit l'évolution basque "Karre/harri/arri".
Recensement de la Population En 1789 : 824 habitants.

En 1793 : 796 habitants.

En 1800 : 816 habitants

En 1806 : 836 habitants.

En 1821 : 817 habitants.

En 1831 : 824 habitants.

En 1836 : 794 habitants.

En 1841 : 780 habitants.

En 1846 : 840 habitants.

En 1851 : 796 habitants.

En 1856 : 723 habitants.

En 1861 : 739 habitants.

En 1866 : 733 habitants.

En 1872 : 706 habitants.

En 1876 : 732 habitants.

En 1881 : 697 habitants.

En 1886 : 676 habitants.

En 1891 : 645 habitants.

En 1896 : 639 habitants.

En 1901 : 608 habitants.

En 1906 : 624 habitants.

En 1911 : 610 habitants.

En 1921 : 533 habitants.

En 1926 : 504 habitants.

En 1931 : 564 habitants.

En 1936 : 457 habitants.

En 1946 : 394 habitants.

En 1954 : 423 habitants.

En 1962 : 449 habitants.

En 1968 : 455 habitants.

En 1975 : 402 habitants.

En 1982 : 418 habitants.

En 1990 : 418 habitants.

En 1999 : 456 habitants.

En 2004 : 506 habitants.

En 2009 : 539 habitants.

En 2011 : 538 habitants.

En 2012 : 539 habitants.
Nom des habitants Arassien.
Sobriquet "Poumas d'Arras" = Pommes d'Arras
(la terre y était réputée fertile).
Superficie 2.466 hectares.
Altitude 695 mètres.
Fête Saint Martin
Le 11 Novembre.
Originalité du village - Maisons du XV ème et XVI ème siècle.
Église - Église romane possédant une porte gothique appelée " porte des cagots ".

- Statue polychrome du XIV ème siècle : la Vierge et l'enfant.

- Tableau du martyre de Sainte Catherine en date du XVII ème siècle.

- Tabernacle attribué à Jean Brunelo, avant 1725 (sculpteur vendéen).
Châteaux Il comptait quatre châteaux :

- Celui de Montperlé ou Castet-Biey (château-vieux) qui a disparu.

- De Doumec (un angle de mur).

- De l'Abbadie (tour ronde à coˆté de l'église).

- Le Castet-Naou (château neuf) domine le village. Il aurait été construit par le Comte de Bigorre Centulle III (1163 - 1177) pour défendre les vallées du Lavedan des incursions aragonaises. Il fut occupé par les Anglais de 1360 à 1404.
Communes portant ce nom 1. Chef-lieu du Pas-de-Calais.

2. En Ardèche.

3. Dans les Hautes-Pyrénées.
Sénéchaussée Sénéchaussée de Bigorre.
Localisation Pays de Bigorre.
Vallée Le val d'Azun.
Département Hautes-Pyrénées.
Région Midi-Pyrénées.



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune d'Arras-en-Lavedan]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la commune d'Arras-en-Lavedan
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET









Bookmark and Share