Informations commune de Séméac
Hautes-Pyrénées
département 65.




00036426
copyrightdepot.com






 

détails Observations
Circonscription 1 ère circonscription.
Arrondissement Tarbes.
Canton - Tarbes en 1790.

- Tarbes-Sud en 1801.

- Séméac depuis 1973.
Code Postal 65600
Code INSEE 65 3 22 417
Étymologie - Le suffixe -acum est d'origine gauloise (-akos) et a été adoptépar les Gallo-Romains vers le II e siècle. Il désigne un domaine rural pécédé du nom du propriétaire du domaine.

- Séméac est le nom de personne basco-aquitain Seme(n) + acum.
Recensement de la population En 1429 : 26 feux.

En 1793 : 570 habitants.

En 1800 : 539 habitants

En 1806 : 695 habitants.

En 1821 : 738 habitants.

En 1831 : 840 habitants.

En 1836 : 913 habitants.

En 1841 : 940 habitants.

En 1846 : 960 habitants.

En 1851 : 963 habitants.

En 1856 : 1.002 habitants.

En 1861 : 1.005 habitants.

En 1866 : 1.062 habitants.

En 1872 : lacunes.

En 1876 : 1.205 habitants.

En 1881 : 1.287 habitants.

En 1886 : 1.375 habitants.

En 1891 : 1.359 habitants.

En 1896 : 1.520 habitants.

En 1901 : 1.537 habitants.

En 1906 : 1.530 habitants.

En 1911 : 1.580 habitants.

En 1914 : 1.304 habitants.

En 1921 : 1.604 habitants.

En 1926 : 2.107 habitants.

En 1931 : 2.456 habitants.

En 1936 : 2.752 habitants.

En 1946 : 3.184 habitants.

En 1954 : 3.579 habitants.

En 1962 : 4.596 habitants.

En 1968 : 5.122 habitants.

En 1975 : 5.158 habitants.

En 1982 : 5.012 habitants.

En 1990 : 4.431 habitants.

En 1990 : 4.428 habitants.

En 1997 : 4.878 habitants.

En 1999 : 4.751 habitants.

En 2005 : 5.028 habitants.

En 2009 : 5.180 habitants.

En 2011 : 5.123 habitants.

En 2012 : 4.979 habitants.
Habitants Séméacais.
Sobriquet [1] "Limaquès" = éleveurs de limaces

Allusion aux cultures maraîchères, spécialités de Séméac.
Superficie 629 hectares.
Altitude 321 mètres.
Fête Notre Dame de l'Assomption
Le 15 Août.
Préfecture Tarbes.
Sous-Préfectures Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre.
Seigneurie Au 10 ème siècle, la seigneurie fut cédée par le duc Sanche de Gascogne à Arnaud-Ramond, sire de Bas, puis acquise par les Castelbajac qui la vendirent vers 1540 à Claire de Gramont.

Au 17 ème siècle, le château de Séméac fut reconstruit et mérita le nom local de " petit Versailles".

Inhabité, il fut démoli peu en 1777.
Église - En 1285, sa construction est érigée par Arnaud de Castelbajac.

- En 1569, elle fut incendiée par les Huguenots.

- En 1609, elle est reconstruite par les ducs de Garmont avec les vestiges de l'ancienne.

- Sous Louis XV, ajout du clocher et du porche.

- Au XVIII e siècle, restauration de l'église.
Le retable est réalisé par Dominique Ferrère, petit-fils de Jean Ferrère.

- Au XIX e siècle, réalisation d'une voute en berceau reposant sur huit colonnes.

- En 1898, installation des grilles de la cour et du portail de l'église suite au don d'un séméacais.
Hommes célèbres - Albert Bernet : (1883 - 1962)
Architecte, peintre, homme politique.
Enterré au cimetière de Séméac.

Jean-Duclos Gavarnys : (1875 - 1947)
Écrivain.
Enterré au cimetière de Séméac.

Docteur Paul Voivenel : (1880 - 1975)
Neuropsychiatre, écrivain, philosophe.
Enterré en Ariège dans son village natal.
Baronnie de Castelbajac.
Toponymie les noms en "-ac(q)" sont d'origine celtique "-akos".

Entre le II ème et le IV ème siècle, le suffixe latinisé en "-acum" forme des noms de lieux ayant une valeur d'appartenance soit à un nom de personne latin ou gaulois.
Marquisat Marquisat de Séméac.
Sénéchaussée Sénéchaussée de Bigorre.
localisation Pays de Bigorre.
Département Hautes-Pyrénées.
Région Midi-Pyrénées.



----------




Notes

[1] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
En cournè det houéc
Journal des cours d'adultes
du département des Hautes-Pyrénées
Édité par la Société bigourdane d'entr'aide pédagogique
Auteur du texte - 1934.



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Séméac.]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la commune de Séméac
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET








Bookmark and Share