Logo de la Bigorre

La chasse à Castelbajac .



(© Madame Marthe Delas)


Sceau
00036426
copyrightdepot.com






CHASSE :

Le gros gibier : cerfs, chevreuils, sangliers, abondants pendant le préhistoire semblent avoir disparu avec l'implantation de l&apôs;agriculture qui grignota peu à peu les forêts. Toutefois, au Sud-Ouest de Houeydets, le lieu-dit "Cabiro" semble garder le souvenir de chevreuils.

Par contre, le petit gibier sédentaire : lièvres, lapins, perdrix etc... et gibier de passage : cailles, palombes, vanneaux, canards, bécases, abondaient.

Le Baron de Castelbajac avait sa "palombière" en bordure du chemin des crêtes, à mi-chemin entre ses châteaux de Castelbajac et de Montastruc. Les traces de cette palombière étaient encore matérialisées au milieu du XX e siècle par quelques gros chênes très vieux. Ils étaient les vestiges de ceux qui entouraient un terrain rectangulaire. Sur le sol soigneusement dressés, attiraient maïs et autre appât. Des pigeons, soigneusement dressés, attiraient les palombes dans ce piège et un filet les emprisonnait.

Les manants, eux, ne se faisaient pas faute de piéger le petit gibier.

Vers 1950, les sociétés de chasse ont introduit perdrix, cailles ou faisans et chevreuils. Seuls, ces derniers ont proliféré. Le "gibier à plumes", sensibles aux pecticides et détruits par les prédateurs qui, eux, pullulent (renards, fouines, rapaces), ne retrouvent pas leur densité d'antan.




           



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Sommaire de Châtillon-en-Bigorre] [Commune de Castelbajac.]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]



Chacun peut apporter son aide concernant les monographies de nos jours des communes de la Bigorre.

Entraide apportée par :
- © Madame Marthe Delas
.

© Marie-Pierre MANET







Bookmark and Share