La monographie de la Bigorre
ou Hautes-Pyrénées
département 65

(© A.Hugo)


("La France pittoresque" - Tome III - 1835)


© "Édition CeJourd huy Maisons-Alfort"



00036426
copyrightdepot.com






DIVISION POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE :


POLITIQUE.
- Le département nomme 3 députés.

- Il est divisé en 3 arrondissements électoraux, dont les chefs-lieux sont :
Tarbes (2 arrond.), Bagnères.

- Le nombre des électeurs est de 450.


ADMINISTRATIVE.
- Le chef-lieu de la préfecture est Tarbes.

- Le département se divise en 3 sous-préfectures ou arrondissements communales.

Tarbes......................... 11 cantons,.........197 communes,...... 104,022 habit.
Argelès......................... 5 cantons...........100 communes.........39,785 habit.
Bagnères-de-Bigorre....10 cantons...........204 communes.........89,031 habit.

Total.............................26 cantons.........501communes.........233,031 habit.


Service du trésor public.
- 1 receveur général et 1 payeur (résidant à Tarbes), 2 receveurs particuliers, 3 percepteurs d'arrond.

Contributions directes.
- 1 directeur (à Tarbes) et 1 inspecteur.

Domaines et Enregistrement.
- 1 directeur (à Tarbes), 1 inspecteur, 2 vérificateurs.

Hypothèques.
- 3 conservateurs dans les chefs-l. d'arr. comm.

Contributions indirectes.
- 1 directeur (à Tarbes), 1 direct. d'arr. (à Bagnères), 3 receveurs entreposeurs.

Forêts.
- Le département fait partie du 39 e arrondissement forestier, dont le chef-lieu est Pau. - 1 insp. à Tarbes.

Ponts-et-Chaussées.
- Le département fait partie de la 8e inspection, dont le chef-lieu est Bordeaux.

- Il y a 1 ingénieur en chef en résidence à Tarbes.

Mines.
- Le département fait partie du 17 e arrondissement et de la 5 e division, dont le chef-lieu est Montpellier.

Haras.
- Tarbes est le chef-lieu du 8e arrond. de concours pour les courses de chevaux.

- Il y a à Tarbes un dépôt royal où se trouvent 140 chevaux, étalons, etc.

Loterie.
- Les bénéfices de l'administration de la loterie sur les mises effectuées dans le département présentent (pour 1831 comparé à 1830) une augmentation de 2,232 francs.


MILITAIRE.
- Le département fait partie de la 10 e division militaire, dont le quartier général est Toulouse.

- Il y a à Tarbes 1 maréchal de camp commandant la subdivision et 1 sous-intendant militaire.

- Le château de Lourdes compte au nombre des places de guerre.

- Le dépôt de recrutement est à Tarbes.

- La Compagnie de Gendarmerie départementale fait partie de la 13 e légion, dont le chef-lieu est à Toulouse.


JUDICIAIRE.
- Les tribunaux du département sont compris dans le ressort de la Cour Royale de Pau.

- Il y a 3 tribunaux de 1re instance : à Tarbes (2 chambres), à Bagnères, à Lourdes, et 2 tribunaux de commerce : à Tarbes et à Bagnères.


RELIGIEUSE.
- Culte catholique. Ce culte est le seul exercé dans le département qui forme le diocèse d'un évêché érigé dans le IVe siècle, suffragant de l'archevêché d'Auch, et dont le siège est à Tarbes.

- Il y a dans le département ;

- à Tarbes, un séminaire diocésain ;

- à Saint-Pé, une école secondaire ecclésiastique. Le département renferme 3 cures de 1re classe, 23 de 2e, 206 succursales et 75 vicariats.


UNIVERSITAIRE.
Le département est compris dans le ressort de l'Académie de Pau.

Instruction publique.
Il y a dans le département ;

- 4 collèges ; à Argelès, à Bagnères, à Tarbes, à Vic-de-Bigorre.

- Le nombre des écoles primaires du département est de 561, qui sont fréquentées par 15,597 élèves, dont 13,329 garçons et 2,268 filles.

- Les communes privées d'écoles sont au nombre de 111.

- Il existe à Tarbes une école gratuite de dessin et d'architecture pour 40 élèves, fils d'artisans.


POPULATION :
D'après le dernier recensement officiel, elle est de 233,031 h. et fournit annuellement à l'armée 613 jeunes soldats.

Le mouvement de 1830 a été de :

Mariages...................... 1,295

Naissances............. Masculins.......Féminins
Enfants légitimes...... 2,981............2,752 )
Enfants naturels...........263...............229 ).....Total 6,225

Décès.................... 2,096............1,882.........Total 3,968
Dans ce nombre 4 centenaires.

GARDE NATIONALE :
Le nombre des citoyens inscrits est de 46,398 ;
Dont :
- 12,281 contrôle de réserve.
- 34,117 contrôle de service ordinaire.

Ces derniers sont répartis ainsi qu'il suit :
- 33,706 infanterie.
- 83 cavalerie.
- 127 artillerie.
- 201 sapeurs-pompiers.

On en compte :
- armés, 6,431 ;
- équipés, 1,845 ;
- habillés, 2,969.
- 14,977 sont susceptibles d'être mobilisés.

Ainsi sur 1,000 individus de la population générale, 200 sont inscrits au registre matricule, et 64 dans ce nombre sont mobilisables ; sur 100 individus inscrits sur le registre matricule, 74 sont soumis au service ordinaire, et 26 appartiennent à la réserve.

Les arsenaux de l'État ont délivré à la garde nationale :
- 6,150 fusils,
- 159 mousquetons,
- 6 canons,
et un assez grand nombre de pistolets, sabres, etc.


IMPÔTS ET RECETTES :
Le département a payé à l'État (en 1831) :

Contributions directes : 1,378,127 f. 63 c.
Enregistrement, timbres et domaines : 835,839 f. 37 c.
Douanes et sels : 2,760 f. 15 c.
Boissons, droits divers, tabacs et poudres : 577,882 f. 25 c.
Postes : 99,280 f. 58 c.
Produit des coupes de bois : 2,872 f. 19 c.
Loterie : 2,938 f. 95 c.
Produits divers :19,965 f. 20 c.
Ressources extraordinaires : 198,390 f. 06 c

Total : 3,118,056 f. 38 c

Il a reçu du trésor 2,490,477 f. 47 c., dans lesquels figurent :


- La dette publique et les dotations pour : 353,413 f. 46 c.
- Les dépenses du ministère de la justice : 94,738 f. 13 c.
- de l'instruction publique et des cultes : 272,211 f. 47 c.
- de l'intérieur : 953 f. 70 c.
- du commerce et des travaux publics : 507,657 f. 32 c.
- de la guerre : 670,375 f. 57 c.
- de la marine : 175 f. 04 c.
- des finances : 73,488 f. 28 c.
- Les frais de régie et de perception des impôts : 428,711 f. 78 c.
- Remboursem. restitut. non valeurs et primes : 88,752 f. 72 c.

Total : 2,490,477 f. 47 c.

Ces deux sommes totales de paiements et de recettes représentent à peu de variations près le mouvement annuel des impôts et des recettes, le département, quoique pauvre et sans autre ressource industrielle que celle de ses bains, paie encore au gouvernement central 627,578 fr. 91 c. de plus qu'il ne reçoit.


DÉPENSES DÉPARTEMENTALES :

Elles s'élèvent (en 1831) à 249,887 f. 61 c.


SAVOIR :

- Dépenses fixes : traitements, abonnements, etc. : 58,399 f. 99 c.
- Dépenses variables : loyers, réparations, encouragements, secours, etc. : 191,487 f. 62 c.

Dans cette dernière somme figurent pour :
- 15,245 f. 00 c. : les prisons départementales,
- 47,727 f. 07 c. l : les enfants trouvés.
- Les secours accordés par l'État pour grêle, incendie, épizootie, etc., sont de 20,750 f. 00 c.
- Les fonds consacrés au cadastre s'élèvent à 45,481 f. 00 c.
- Les dépenses des cours et tribunaux sont de 74,610 f. 68 c.
- Les frais de justice avancés par l'État de 22,801 f. 20 c.




[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Page 1] [Page 2] [Page 3] [Page 4] [Page 5] [Page 6] [Page 8]
[Documentation sur la Bigorre]
[Les droits anciens]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide à l'élaboration de ce site.
Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET






Bookmark and Share