Les communes - porte - bénitier - cimetière
des " cagots " en Bigorre



00036426
copyrightdepot.com


Article L335-3
du Code Propriété Intellectuelle








 

Communes concernées
Argelès-Gazost.

On y comtait une famille d'origine mixte.[1]
Aneran.

(Église)
- Bénitier des cagots.
Arras-en-Lavedan.

1. Dans l'église, porte gothique appelée "porte des cagots".
Arreau.

1. Statue d'un cagot pieds-nus devant le musée.
Arrens-Marsous.

1. bénitier des cagots ayant la paricularité d'être supporté par deux personnages se tournant le dos.
Aucun.

1. Hameau de Terranère (à 2 km d'Aucun).

2. Cimetière des cagots (Il se situait entre Aucun et Terranère

3. Entrée dans l'église réservée aux cagots.

4. Bénitier des cagots.
Dans l'église leur place était dans la chapelle Saint Blaise, située du côté de l'épître du maître-autel.[1]
Averan.

Au XVIII e siècle on y trouvait encore des cagots.
Ayros-Arbouix.
- Hameau Couture-Bagne.
Ayzac-Ost.
Bagnères-de-Bigorre.

1. Fontaine des cagots.

2. Documentation - archives municipales de Bagnères

3. Ancienne chapelle aux Vergés réservée aux cagots qui s'appelait chapelle de la Magdeleine ou St Blaise, aujourd'hui disparue.[1]
Cabanac.

Campan.

(Église).
1. Bénitier des cagots.
(à droite de l'ancienne porte d'entrée).

2. (Par contre, à gauche se trouve le bénitier des habitants de Campan).

3. Les cagots étaient enterrés dans la partie occidentale du cimetière.[1]
Capvern.

1. Église : Porte des cagots.(encore visible)[1]
Castelbajac.

(Église)
- Porte murée à gauche de la tombe du prêtre.

- Bénitier recouvert par le crépi.

- Quartier "La hount de Sarasis". = la fontaine des cagots.
Castelnau-Rivière-Basse.

- Hameau de Mazères.
Cauterets.

- Ils possédaient une cabane aux environs de 1472 qui se situaient sous les bains de Cauterets. Cette cabane avait été donné à Jean de Mailhoc, medge et chirurgien. Ce médecin était cagot.[1]
Cieutat.
.
Ferrières.

1. Bénitier des cagots.

2. Cimetière des cagots.

- En 1846, on comptait 68 cagots.[1]
Guchen.

1. Porte des cagots.
Guizerix.

1. Sobriquet "Les cagots".

2. Porte des cagots.
On lit à ce sujet dans la Chronique ecclésiastique du diocèse d'Auch ((p. 397-398) que lors de la visite de Louis d'Aignan du Sendat, archidiacre de Magnoac, celui-ci, pour abolir toute distinction, passa au sortir de l'église par la porte des cagots, accompagné du curé et du clergé de la paroisse ; le peuple les suivit alors, et depuis continua à agir ainsi.[1]
Hachan.

Tous les habitants de Hachan passaient pour appartenir à la capotaille.[1]
Hèches.

1. Bénitier des cagots.(visible)

2. Porte des cagots.(visible)[1]
Juillan.

1. Bénitier des cagots.

2. Porte des cagots.
Juncalas.

1. Bénitier des cagots.(situé à l'extérieur de l'église)

2. Porte des cagots.(murée en 1825)

Au commencement du XIX e siècle, il y avait encore des cagots à Juncalas.[1]
Lamarque.

1. Bénitier des cagots.

2. Cimetière des cagots.

3. Porte des cagots.

Les cagots de Lamarque ne se mariaient que le mercredi. Il y avait un cimetière à part.[1]
Lannemezan.

Hameau de Cap de la Bielle.

1. La porte murée dans l'église.

2. Le bénitier des cagots.
Lourdes.

Hameau nommé cagot situé sur la rive droite du Papaca (disparu). Ce hameau existait dès le début du XVIe siècle, et probablement même au XVe.[1]

1. Bénitier des cagots.

2. Porte des cagots.

Les cagots existaient à Lourdes pendant la première moitié du XIX e siècle.
Luz-Saint-Sauveur.

1. Bénitier des cagots.
"Ce bénitier se trouve incrusté à l'angle intérieur du mur de la façade qui est au midi de la chapelle contigüe à l'église, et presque en face de la petite porte du mur d'enceinte par où entraient les cagots. Suivant toute apparence, il fut enlevé du mur primitif de l'église-mère en 1589, et placé où il se trouve aujourd'hui ; mais on l'a tellement incrusté dans le mur, qu'il n'y a qu'un des angles qui paraisse. L'artiste y aurait sculpté, la tête de quelque animal ; mais cette tête formant saillie, a été dégradée et même coupée;"[1]

2. Porte des cagots.
Montgaillard.

Quartier appelé les Charpentiers.
1. Bénitier des cagots.

2. Porte des cagots.(côté sud)
Oueilloux.

1. Bénitier des cagots.

2. Porte des cagots (du côté d'un particulier)
Orleix.

(Quartier spécifique).
Ossun.

Confrérie à Ossun.[1]

2. Porte des cagots.

1. Bénitier des cagots.

Avant 1789, un cagot, s'étant permis de prendre l'eau bénite au grand bénitier, faillit être la victime de quelques individus qui se jetèrent sur lui en le frappant avec violence.[1]
Pierrefitte.

1. Bénitier des cagots.
Sacoué.

1. "Ets ahumats".
Saint-Savin.

1. Bénitier des cagots.

2. Fenêtre des cagots (ouverture en demie-lune).

Tous les documents furent brûlés au moment de la Révolution.
Ici les cagots ne furent jamais admis aux charges publiques.[1]
Soulom.

1. "Ets ahumats".
Saint-Pé-en-Bigorre.

"On a perdu complètement le souvenir des cagots à Saint-Pé Jadis ils y vivaient en grand nombre. Ils assistaient aux offices dans le vestibule de l'église. Ce vestibule par lequel tout le monde passe, s'ouvre à l'extérieur par la porte principale de l'édifice ; le bénitier des cagots était, dit-on, situé à droite de la porte. Il est probable que ces malheureux ne se tenaient pas dans le vestibule même où tous les auraient coudoyés, mais dans une grande salle qui y est attenante et en est séparée par une grille ; cette salle se trouve immédiatement sous les cloches, à gauche de la porte d'entrée."

Auparavent ils avaient leur propre église appelé Gleïsiate, située à l'extrêmité occidentale de la ville ; ils enterraient leurs morts à l'endroit dit Paienquet, situé au centre de la ville ; ce cimetière fut plus tard affecté aux protestants ; aujourd'hui on ne voit plus trace de la nécropole.[1]
Tarbes.

On ne sait rien des cagots de Tarbes.
Trie-sur-Baïse.

La porte des cagots est murée.
Vier-Bordes.

- Hameau nommé cagots.[1]
.
.










Notes

[1] Source : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
Histoire de la lèpre en France -
Les lépreux et cagots du Sud-Ouest....
Par le Dr H.-M.Fay, avec une préface du professeur Gilbert Ballet.



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Sommaire des Cagots]
[Les épidémies en Bigorre]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant le peuple "Les cagots"
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET









Bookmark and Share