Le cimetière canadien commune Nistos
Hautes-Pyrénées
département 65
.



00036426
copyrightdepot.com







(© EMM)



Dans ce cimetière reposent sept aviateurs de la Royal Air Force : un canadien officier pilote commandant de bord et six anglais, membres de l'équipage. Ils sont morts ici dans la nuit du 13 au 14 juillet 1944 lors du crash de leur avion. En provenance d'Algérie, ils effectuaient à bord d'un Halifax une mission de parachutage d'armes destinées au maquis.

Ils ont été enterrés clandestimement le 18 juillet 1944 à proximité de l'épave par les maquisats de la 3201 ème Compagnie FTPF et des habitans des villages de Nistos et de Seich conduits par l'instituteur Lucien Rumeau. En 1954, ces derniers ont offert la plaque qui porte les noms des aviateurs.

En 1994, le cimetière a été renové selon un projet établi par Norbert Delphin, professeur au lycée de Gourdan et par Jean Bordes, ancien du maquis qui a préparé et dirigé la construction du mémorial.

Il faut citer particulièrement Louis Torres, Jean Cebollade, ancien du maquis. Alphonse Juanola, Fernand Garcia du Souvenir Français, Francis Larregola et Patrick Barrère de Montrejeau.

Le souvenir français a participé financièrement au projet.

Le cimetière a été inauguré le 27 août 1994 par André Rumeau, maire de Sacoué, en présence de nombreuses personnalités dont monsieru Roger Virnuls, consul honoraire de Grande-Bretagne et de trente-deux drapeaux d'associations patriotiques.

En 1998, la famille de Leslie Arthur Perez a été informée au Canada de la présence dans ce cimetière de l'officier pilote. Depuis 1944, il était porté disparu.

Le 10 juillet 1999, un hommage à cet officier et aux six membres de l'équipage a été organisé par la préfecture des Hautes-Pyrénées. La cérémonie s'est déroulée en présence de la famille de l'officier pilote entourée d'une importante délégation venue du Canada et conduite par monsieur Pickard, ministre délégué au parlement canadien.


A.N.A.C.R



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Nistos]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la commune Nistos
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET