Honneur à Monsieur Dalberny

Barbazan-Debat
Samedi 19 Avril 1997
Guy Dalberny
Chevalier des Arts et Lettres
.




00036426
copyrightdepot.com






  

  
(© La Nouvelle République des Pyrénées)

Photo de la remise de l'Insigne de Chevalier des Arts et Lettres à Monsieur Guy Dalberny.



Samedi en fin de journée, Philippe Douste-Blazy, Ministre de la Culture venait remettre, en la salle du Conseil de la Mairie les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres à Guy Dalberny, en présence des élus, des amis et des parents.

Gilles Mondon, Maire, a profité de l'occasion pour remercier les amis de Guy Dalberny en ce jour à l'honneur en recevant des insignes mérités, et pour dire au Ministre de la Culture qu'il était ici à double titre. D'abord en sa qualité de membre du gouvernement de la République, ensuite parce qu'il est lui-même un peu barbazanais, gamin Philippe Douste-Blazy venait passer ses vacances à Barbazan-Debat.

Ensuite, revenait au Ministre de faire l'éloge du récipiendaire, par le rappel de son cursus universitaire, formation en droit, en Sciences Économiques à l'Université de Pau et au collège des Sciences Économiques et Sociales de Paris, avec une formation en sociologie du travail au Conservatoire National des Arts et Métiers. Ce parcours riche et solide lui a valu d'être entre autre Chargé de Mission parlementaire et enfin chargé de cours en Science de Gestion de l'École Nationale d'ingénieurs de Tarbes. Alors que ses capacités lui aurait permis d'envisager une brillante carrière dans la capitale, il a préféré manifester son attachement à la mémoire et aux traditions, éléments forts de sa personnalité. Quoique passionné d'économie et de gestion, le Ministre a insisté sur le fait qu'il était avant tout un fin lettré de par une quantité non négligeables d'articles de communications et de nombreux ouvrages, ce qui lui a permis d'entrer avec honneur dans les plus fameuses sociétés littéraires. Au premier rang de ses oeuvres, une biographie de la Famille de Castelbajac, enfin des ouvrages consacrés au droit féodal et à la place de l'église dans la société bigourdane du 10 e au 16 e siècle, ont fait de lui l'un des maîtres d'une spécialité difficile, mais fondamentale pour la compréhension du piémont pyrénéen. Il serait réducteur de l'appréhender qu'à travers son oeuvre historique. En effet il s'est intéressé à des sujets plus contemporains, comme les relations inter-consulaires franco-ibériques ou les aspects politiques, diplomates et économiques de la réunification allemande. Enfin le Ministre n'a eu garde d'oublier combien il s'est impliqué dans la vie locale, dans tous les combats menés pour la défense du patrimoine culturel des Hautes-Pyrénées. Ses mérites, sa culture, sa disponibilité, ont fait de lui l'une des personnalités importantes du département, mais aussi un collaborateur et un ami du Ministre de la Culture... C'est à tous ces titres que Guy Dalberny a été élevé dans la dignité de Chevalier de l'ordre des arts et des lettres, une des distinctions les plus difficiles à obtenir dans notre République.

Dans son allocution, Guy Dalberny devait remercier, les membres de sa famille, mais aussi et surtout ses Maîtres de l'Université, en particulier Mlle Foursans-Bourdette Professeur d'Histoire des Institutions, R. Rozier Professeur de Sociologie Politique qui ont fait de lui un homme de lettres, et son ami Philippe Douste-Blazy qui a accepté d'être son parrain.


(Article paru dans la Nouvelle République des Hautes-Pyrénées)
(Photographies Huerta -de-Prada)



[Commune de Barbazan-Debat]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]



Chacun peut apporter son aide concernant la commune de Barbazan-Debat
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET






Bookmark and Share