Des informations commune Tarbes
Hautes-Pyrénées
département 65
.



00036426
copyrightdepot.com








 

détails Observations
Circonscription 2 ème circonscription.
Arrondissement Tarbes.
Canton TARBES I.
Police compétente Tarbes.
Intercommunalité Communauté agglomération
du Grand Tarbes.
Code Postal 65500
Code INSEE 65 3 99 440
Informations 3 ème agglomération de Midi-Pyrénées.

Capitale de la Bigorre.

Ville du cheval.
Préfecture
Adresse :

Place Charles de Gaulle
Rue des Urselines
65013 TARBES CEDEX

Tél : 05.62.51.44.44
Naissance de la ville Époque Gallo-Romaine.
Lieu de Naissance de la ville Quartier de la Sède.
anciennement Vers l'an 400 : "Civitas Turba".

Au VI ème siècle : "Talva".

Au XII ème siècle : "Tarba" ou "Tarvia"
Siège épiscopal Au VI ème siècle.
Jumelage "Huesca" le 7 Mai 1964.

"Altenkirchen" le 24 Juin 1972.
Toponymie
Tarbes
est un nom prélatin ayant pour origine un peuple nommé
"Tarbelli
du temps de Jules César.
Sobriquet [1] Maheras = jureurs.

Tarbes auraient justifié ce sobriquet par l'habitude qu'ils avaient de répéter à tout propos : Ma hé (ma foi) ; o ma hé (oui ma foi !)
Recensement de la population
de la ville
de Tarbes
En 1300 : 1.300 feux.

En 1793 : 6.213 habitants.

En 1800 : 6.777 habitants.

En 1806 : 7.934 habitants.

En 1821 : 8.035 habitants.

En 1831 : 9.706 habitants.

En 1836 : 12.630 habitants.

En 1841 : 12.425 habitants.

En 1846 : 13.321 habitants.

En 1851 : 14.004 habitants.

En 1856 : 14.743 habitants.

En 1861 : 14.768 habitants.

En 1866 : 14.658 habitants.

En 1876 : 21.293 habitants.

En 1881 : 23.273 habitants.

En 1886 : 25.146 habitants.

En 1891 : 25.087 habitants.

En 1896 : 24.197 habitants.

En 1901 : 26.055 habitants.

En 1906 : 25.869 habitants.

En 1911 : 28.615 habitants.

En 1914 : 28.000 habitants.

En 1921 : 26.535 habitants.

En 1926 : 29.856 habitants.

En 1931 : 32.374 habitants.

En 1936 : 34.749 habitants.

En 1946 : 44.854 habitants.

En 1954 : 40.242 habitants.

En 1962 : 46.600 habitants.

En 1968 : 55.375 habitants.

En 1975 : 54.897 habitants

En 1982 : 51.422 habitants

En 1990 : 47.565 habitants

En 1999 : 47.566 habitants.

En 2009 : 47.491 habitants.

En 2011 : 46.116 habitants.

En 2012 : 45.613 habitants.
Recensement de la population
Arrondissement
de Tarbes
En 1954 : 110.841 habitants.

En 1962 : 120.319 habitants

En 1868 : 132.304 habitants

En 1975 : 137.478 habitants

En 1982 : 140.373 habitants

En 1990 : 139.326 habitants

En 1999 : 138.839 habitants.

En 2011 : 142.891 habitants.

En 2012 : 143.348 habitants.
Nom des habitants Les tarbais
Superficie 1.533 hectares.
Altitude 304 mètres.
Fête - La Sède :
Notre Dame de Septembre le 8 Septembre.

- Les Bourgs vieux et neuf :
Saint Jean-Baptiste le 29 Août.
Distances A 805 km de Paris.
Histoire Chef-lieu de la cité des Bigernonnes par les Romains.

Au 5 ème siècle, Tarbes devient évéché.

Au 9 ème siècle, la ville fut envahie par les Barbares puis par les Romains.

Au 10 ème siècle, la ville est fortifiée par Raymond 1 er, comte de Bigorre et devient capitale du comté.

En 1202, la ville est placée sous séquestre français.

En 1360, par le traité de Brétigny, la ville fut attribuée aux Anglais.

En 1370, la ville fut reconquise.

En 1426, La ville fut rendue avec le comté au comte Foix-Béarn, Jean 1 er de Foix-Grailly.

Importants ravages à cause des guerres de religion.

En 1569, la ville est occupée à plusieurs reprises par les huguenots de Montgomery, saccagée et laissée déserte.

La ville retrouve le calme qu'au moment du rattachement à la couronne par Henri IV.

En 1806, création du Haras National.
Invasions Au XI ème siècle, les Normands.
Capitale Au cours du Moyen-Âge.
Religion dominante Catholique.
Famille Briquet Vers 1633, Jacques Briquet
était receveur des décimes.
Révolution Tarbes devient chef-lieu du département.
Hommes célèbres - Bertrand Barère

- Théophile Gautier

- Maréchal Foch.

- Abbé Pagnère Louis.

- Achille Fould.
Haras - Construit en 1808 par Napoléon pendant la guerre avec l'Espagne.

- Superfie environ 8 ha.

- Élevage de chevaux anglo-arabes.
Chemin de Fer - En date de 1859.
Cathédrale de la Sède - Origine romane.

- Date du XII ème siècle.

- Remaniée au XIV, XVIII et XIX ème siècle.

- Clocher octogonal.

- Chapelle Saint Jacques, de style gothique.

- Autel à baldaquin avec ses six colonnes de marbre.
Architecte
Caddau Louis :
(Vic 1853 - Tarbes 1931)

- Restauration de la cathédrale.
- Transfert au jardin Massey du cloître de St Server-de-Rustan.

Arsenal - En 1871, l'Arsenal de Mulhouse fut transféré à Tarbes afin de le protéger des troupes prussiennes.

- Vocation industrielle et militaire.
Casernes - Après 1870.
Évêques - Fin XIX ème siècle : Mgr Billères.

- En 1900 : Mgr François-Xavier Schoepfer.
Nouvelle mairie - Inaugurée le 27 Mai 1908
par la ministre des Travaux Publics Louis Barthou.
Lycée
Théophile Gautier
- Agrandissement inauguré le 15 Mars 1912
par Louis Berthou.
Halles - Halle du Marcadieu.
- Halle Brauhauban.

Sont des œuvres de l'Architecte parision Escande.
Viaduc Saint-Frai - Achevé en 1972.
Périphérique Sud - Achevé en 1976.
Place Marcadieu - Marché tous les jeudis.

- Fontaine Duvignau construite en 1886 qui évoque les quatre vallées des Hautes-Pyrénées "Tarbes, Bagnères, Argelès et Aure".

- Fontaine " Source d'Amour ".
Sénéchaussée Sénéchaussée de Bigorre.
Localisation Pays de Bigorre.
Département Hautes-Pyrénées.
Région Midi-Pyrénées.



----------




Notes

[1] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
En cournè det houéc
Journal des cours d'adultes
du département des Hautes-Pyrénées
Édité par la Société bigourdane d'entr'aide pédagogique
Auteur du texte - 1934.




[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Tarbes.]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la ville de Tarbes
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET








Bookmark and Share