Logo de la Bigorre

Les guerres de religions
à Tarbes
.

[1]



Sceau
00036426
copyrightdepot.com




[1]Quatre fois, entre 1569 et 1574, la ville de Tarbes fut prise par les Protestants.

Le 1 er septembre 1569, le comte de Montgomery, lieutenant de la reine Jeanne de Navarre, entra à Tarbes avec ses troupes, sans coup férir, car la garnison tarbaise avait quitté la ville, estimant ne pouvoir la défendre contre des ennemis supérieurs en nombre et en armements. Les habitants eux-mêmes avaient fui, " les uns vers les montagnes, les autres dans les villes et châteaux d'alentour..." Tarbes fut livré au pillage et les maisons religieuses incendiées. " Le jour que M. le comte (de Montgomery) partit de Tarbes (6 septembre), il fit lire la presche dans l'église des Cordeliers, et après l'on y mit le feu et consequamment aux autres églises ; ... tant les eglises et couvents des Cordeliers et Carmes que l'église cathedralle et celle de la paroisse de Saint-Jean, avec la maison episcopale et la plupart de celles des chanoines (furent détruites. "[2]

Le 20 janvier 1570, c'est au tour de Montamat, lieutenant de Jeanne d'Albret, de s'emparer de Tarbes et de la piller. Sans doute, il repart le même jour, mais les Tarbais, qui ont déserté la ville, hésitent à y retourner et les Huguenots de Bénac y viennent tous les jours pour achever le pillage fait par les Béarnais.

" Même l'on dit qu'ils prirent les fondations des prébendes et autres documents et titres de l'église Saint-Jean, qui n'ont depuis été vus. Et de là est venue la perte de plusieurs revenus de ladite église, et elle en a été et est encore mal servie. " C'est le capitaine Forgues qui défendait la ville.

En 1571, Montamat revint donner l'assaut, ayant appris que les Tarbais sont revenus et qu'ils sont défendus par le capitaine Bonasse. Ce dernier se retrancha dans les Bourgs vieux et Neuf et, afin de mieux se défendre, mit le feu au Maubourguet et au Bourg Crabé.

La prise de Tarbes s'accompagna cette fois d'un horrible carnage.

Un dernier épisode et une dernière prise de Tarbes eurent lieu en 1574. C'est le capitaine Lysier qui commande les Huguenots, tandis que Tarbes est défendue par M. de Gramont. Le Bourg-Vieux fut pris d'abord, puis la cathédrale. Pour ce qui est de l'église Saint-Jean elle-même, on ne sait si, en dehors de l'assaut de 1569, elle eut encore à souffrir.





Notes

[1] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
Bulletin de la Société académique
des Hautes-Pyrénées.
Archives départementales de H-P - 1975.




Notes

[2]
Guillaume Mauran " Sommaire et description du païs de Bigorre "





[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Tarbes]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant les guerres de religions
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.

© Marie-Pierre MANET







Bookmark and Share